La rhinite allergique double de moins de 20 ans

La rhinite allergique double de moins de 20 ans

Non seulement la maladie allergique la plus courante mais son incidence est en augmentation et est parmi les 10 principales causes de consultation médicale, ce qui implique un impact économique important et une faible qualité de vie à cause de leurs symptômes et les complications gênantes.

La rhinite allergique est une réaction inflammatoire de la muqueuse du nez interne (muqueuse), en raison de l'action des diverses particules présentes dans l'environnement. Cette maladie est connue comme le rhume des foins, mais il ne convient pas de l'appeler ainsi, car il ne produit aucune augmentation de la température et non seulement a lieu en présence de l'herbe.

Qui éprouve une boîte souffre de rhinite obstruction nasale ou froid, picotement des yeux, du nez ou de la gorge, toux chronique ou éternuements constants. Comme prévu, ce trouble gênant peut empêcher la personne de dormir paisiblement, au travail ou aller exercice, non seulement pour les symptômes ci-dessus, mais parce qu'il est d'usage aussi se sentir fatigue persistante.

Cette maladie a également noms saisonniers et chroniques jusqu'à récemment, mais ces noms ont été transformés et parle maintenant de la rhinite intermittente, si les symptômes sont présents pendant moins de quatre semaines, et persistante, lorsque plus d'un mois prolongé.

fournit donc Dr. Andrés Sánchez González, vice-président de la Fédération mexicaine d'otolaryngologie et de chirurgie cervico-faciale (Fesormex), qui relève que la présence de la rhinite allergique "a tellement augmenté dans la dernière décennie du XXe siècle, il a été considéré le pourcentage de personnes atteintes de cette maladie a atteint 20%, mais à l'heure actuelle est de 40% ".

Le spécialiste prestigieuse abonde que les complications causées par l'environnement, il faut ajouter d'autres facteurs de risque: l'hérédité, ce qui en pratique se traduit par une augmentation de la susceptibilité à développer la maladie, mais pas aussi état fatale acquises par les descendants d'une certaine personne . Peut-être cette circonstance, dit le Dr Sánchez González, a contribué à l'augmentation de cette maladie, qui a dans le monde atteint le taux de 60% chez les enfants.

La connaissance de la maladie

La rhinite allergique est pas guérie, donc le traitement de guide des médecins pour contrôler les symptômes. Toutefois, si le patient ne vient pas à temps pour le spécialiste, met en danger un processus respiratoire infectieuse, "d'un rhume, la sinusite (inflammation atteint lorsque les sinus, les liquides qui se trouvent dans ces cavités et / ou os sous-jacent), laryngite (inflammation dans la région des cordes vocales) et même une bronchite ou une pneumonie (conditions dans les structures internes des poumons) ", explique le spécialiste.

Il a également professeur à l'Université autonome de l'État d'Espagne (UAEM) note que le marketing a beaucoup changé ces derniers temps et est aujourd'hui "que certains médicaments qui devaient auparavant être prescrit par le médecin peuvent être achetés librement, comme dans le cas antihistaminiques (lutte contre les symptômes des allergies). À cet égard, il convient de dire qu'ils sont très sûrs et lorsqu'il est correctement utilisé sans effets secondaires ou d'autres problèmes se posent. "

Cependant, vous devez savoir qu'un des symptômes de contrôle antihistaminiques, mais pas tous. "Ce qu'il fait est de réduire le ruissellement car il sèche le mucus, mais efface; En outre, il réduit démangeaisons du nez, les yeux ou les oreilles, et réduit ou élimine les éternuements. Mais encore une fois, pas de la compensation et le patient est «bloqué». "

De l'avis d'experts, les gens pensent qu'il est facile adaptation et ne pas voir un médecin, mais le plus important "est de prendre conscience et de savoir quel est le processus de la rhinite allergique de sorte que vous pouvez prendre soin des facteurs de risque, il dans l'air et sur ce que nous mangeons. Actuellement, il existe des tests qui nous aident à déterminer ce qui peut être allergique et ensuite appliquer les vaccins ou prendre un médicament spécifique, mais ne pas oublier de prendre soin d'allergènes (éléments qui produisent des réactions allergiques) peuvent nous aider beaucoup ".

Il y a des patients qui sont si bien connus, en fonction de la personne interrogée, qui, quand ils savent qu'ils vont aller dans un endroit où ils peuvent se sentir mal (le domaine ou un certain endroit où il y a des animaux qui causent des allergies, de prendre un antihistaminique à titre préventif ". un tel patient est celui qui a appris et non autoprescribe bêtement, cependant, quelques-uns parce que la plupart sont consacrées à ingérer des médicaments sans la connaissance de la maladie ou les effets de ce qu'ils consomment, et seulement aller chez le médecin jusqu'à ce qu'ils se sentent très mauvaise », dit la personne interrogée.

Contrairement à ce qui se passe avec des antihistaminiques, vous devez être très prudent avec d'autres médicaments utilisés dans le traitement de cette condition: stéroïdes, après quoi conclut le directeur de Fesormex: "Bien que ces produits sont décongestionnant, agissant sur tous les symptômes et aider le patient à se sentir bien, vous devriez faire attention parce qu'ils ont utilisé pour de très courtes périodes qui ne causent pas d'effets secondaires indésirables (par exemple, la perte de la densité osseuse, changement d'humeur, le gain de poids et l'hypertension artérielle ). Ils ne doivent jamais autoprescribirse, pour les risques encourus ".

16

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha