Saignement menstruel anormal, pourquoi faut-il se produire?

Saignement menstruel anormal, pourquoi faut-il se produire?

Une femme sait que sa période vient tous les 28 jours (en moyenne) et peut durer 4-7 jours au lieu d'un flux menstruel irrégulier peuvent apparaître soudainement une source de préoccupation. Si vous voulez savoir pourquoi il en est un saignement menstruel anormal quand et nécessiter des soins médicaux, continuez à lire.

saignements utérins anormaux

Bien que les saignements menstruels chaque mois accompagner chaque femme en âge de procréer, peut se produire de façon irrégulière les jours qui ne devraient pas (aussi généralement qu'ils ont défini comme ménorragies), qui a bouleversé le rythme de vie et sont source de préoccupation.

Toutefois, il est connu que la responsabilité première de saignement vaginal anormal est un déséquilibre hormonal (médecins définissent cette condition que des saignements utérins anormaux); une cause est lorsque les ovaires ne libèrent pas un œuf pendant son cycle menstruel, qui est fréquente chez les adolescents qui ont juste commencé avoir ses règles.

Souvent, les premiers cycles menstruels sont accompagnés d'un déséquilibre hormonal, de sorte que lorsque le corps éliminés, généralement très intense, dans lequel l'oestrogène provoque la muqueuse de l'utérus (endomètre) se développent pour devenir trop épais, voire provoque les crampes menstruelles.

Il est également possible que le déséquilibre hormonal provoque le corps ne sait pas quand pour libérer le revêtement, ce qui provoque des saignements vaginaux entre les périodes, à savoir petite saignements vaginaux irréguliers.

Les autres causes de saignements vaginaux anormaux

Plusieurs facteurs peuvent provoquer un écoulement menstruel inattendu, y compris:

  • Grossesse: Dans de nombreux cas, au cours des premiers mois d'une grossesse normale, saignement vaginal peut se produire.
  • Menace d'avortement (si elle se produit avant la vingtième semaine de gestation).
  • L'utilisation de la pilule contraceptive ou dispositif intra-utérin.
  • Polypes ou des fibromes (tumeurs de petite et grande tissus) dans l'utérus.
  • Infection dans le col de l'utérus ou de l'utérus (de temps en temps, surtout chez les femmes âgées).
  • Les lésions du col ou du vagin.
  • L'utilisation de médicaments qui affectent la production normale de la femelle hormones oestrogène et la progestérone.
  • Le diabète ou une maladie du foie, des reins ou de la glande thyroïde, par exemple.

Quand approche de la ménopause

Dans les années précédant la ménopause (périménopause) et le début de la présente, il est fréquent que les femmes ont flux menstruel irrégulier parce que quelques mois ne l'ovulation et cela se traduit par des saignements utérins anormaux.

Une autre cause de l'écoulement menstruel inattendue chez les femmes âgées de 40-59 ans est l'épaississement de la muqueuse de l'utérus, qui peuvent être en garde contre le cancer de l'utérus, il est donc important d'informer le médecin de saignements vaginaux à diagnostiquer et un traitement approprié.

Certaines causes ordinaires supplémentaires de saignements vaginaux après la ménopause sont:

  • HRT.
  • cancer de l'endomètre et le cancer de l'utérus.

saignements gynécologiques: signes à prendre en compte

Anormale saignements utérins de préoccupation pour toutes les femmes, parce que, outre les pertes vaginales inattendue, signes physiquement bouleversé et, dans le même temps perturbe l'ambiance vécue.

À cet égard, les symptômes de saignement vaginal anormal peuvent inclure:

  • Saignements (spotting) des saignements entre les périodes.
  • Périodes qui se produisent moins de 28 jours (le plus courant) ou plus de 35 jours d'intervalle.
  • Le temps entre le cycle menstruel change tous les mois.
  • saignements menstruels abondants (majeur ou caillots sont éjectés, pas besoin de changer votre pad pendant la nuit ou tampographie toutes les heures pendant 2-3 heures consécutives).
  • Saignement pendant plusieurs jours à la normale ou de plus de 7 jours, accompagné par des crampes.
  • La fatigue ou de la fatigue due à une hémorragie vaginale est lourd.
  • la croissance excessive de poils dans un modèle masculin (hirsutisme).
  • Les bouffées de chaleur.
  • Des changements d'humeur.
  • La sensibilité et la sécheresse vaginale.

bon diagnostic d'hémorragie gynécologique

Toute femme victime de saignements vaginaux entre les périodes ou flux menstruel irrégulier, devrait être évaluée dans un cabinet médical.

Parmi les procédures de diagnostic qui sont généralement utilisés pour déterminer la cause du saignement menstruel anormal comprennent:

  • L'examen physique.
  • biopsie de l'endomètre (un échantillon de l'intérieur de l'utérus est prise pour exclure des modifications).
  • L'échographie (ultrasons, cette technique permet d'étudier l'utérus et des ovaires).
  • Dans certaines circonstances, il peut être judicieux de procéder à une D u0026 C, ce qui devrait être fait sous anesthésie générale.
  • des analyses de sang, surtout si vous pensez que le saignement vaginal est liée à des maladies chroniques ou des troubles de la coagulation.

Le traitement de saignements vaginaux anormaux

Chaque femme est différente et, comme nous l'avons vu, un flux menstruel inattendu peut avoir différentes origines, donc le traitement dépend de la racine du problème et doit être individualisé. Cependant, en général, la thérapie peut être:

  • Chez les jeunes femmes qui sont leurs premiers cycles menstruels vivent, souvent eu recours à la prise de pilules de contrôle des naissances ou des pilules de progestérone, dispositif intra-utérin (DIU) qui libère un progestatif, et l'utilisation d'analgésiques (naproxène ou l'ibuprofène) avant le début de la période en cas de gêne.
  • L'utilisation de médicaments hormonaux rétablir l'ovulation, ou de permettre le contrôle des saignements.
  • ablation de l'endomètre, à savoir l'ablation chirurgicale de la plupart des tissus de l'endomètre, ce qui permettrait une réduction de la quantité de sang.
  • Dans le cas de maladies qui provoquent un saignement utérin anormal, le traitement de la maladie, il est important.
  • Dans le cas des anomalies structurelles de l'utérus ou de l'endomètre, ils auront un traitement spécifique, principalement par voie chirurgicale (ablation des fibromes ou des polypes, par exemple).
  • La supplémentation en fer chez les femmes qui présentent des saignements excessifs anémie.

Certaines femmes ont tendance à avoir des règles abondantes, prolongées et irrégulières en supposant qu'il est "normal", alors ils évitent d'en parler avec ses amis et, pire encore, ne cherchent pas la pensée médicale que le problème va disparaître le mois prochain.

Cependant, ils doivent savoir que l'expérience des saignements vaginaux suffisamment grave pour empêcher effectuer des activités quotidiennes et de générer inconfort physique, est toujours provoquer des soins médicaux et, dans la plupart des cas, il existe des alternatives qui permettent de retrouver la tranquillité et, surtout, de la santé .

127

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha