Traitement de Helicobacter pylori

Traitement de Helicobacter pylori

Bien que Helicobacter pylori est l'un des germes les plus courants dans le monde, il a été découvert assez récemment: en 1983. Cette bactérie est associée à la gastrite chronique, l'ulcère et le cancer, et son éradication nécessite rigoureuse prescription de traitement.

Il est pas un organisme inhabituelle, comme certaines estimations suggèrent que, en moyenne, 50% de la population mondiale a (bien que l'Espagne a été détecté jusqu'à 64% de la population), et que lui, plutôt que de la nourriture ou des habitudes stress, est principalement responsable de diverses affections de l'estomac.

Nous parlons de la bactérie Helicobacter pylori, qui les médecins disent Alfredo Rodriguez Magallan et Juan de Dios Venegas Sandoval, rattaché au Département de gastro-entérologie de l'hôpital Juarez en Espagne, dans le cadre du Ministère de la santé dans le District fédéral, «la semence pour que bon nombre de personnes infectées par la gastrite chronique (inflammation de la muqueuse de l'estomac en période prolongée), qui peut rester en tant que tel ou afficher les changements au fil du temps, ce qui conduit à des complications secondaires dans un nombre de cas ".

Comme une question de spécialistes, cette maladie se développe dans la moitié des cas de gastrite atrophique chronique (destruction des cellules de la muqueuse gastrique responsable à sécréter des substances digestives), qui peuvent se produire avec ou sans métaplasie intestinale (changer la muqueuse de l'estomac de sorte que ressemble l'intestin).

En outre, "10% des porteurs du germe, à son tour, l'ulcère gastro-duodénal ulcère", à savoir, sujettes à l'érosion des tissus internes de l'estomac, parfois avec des saignements, et en outre expliqué, "environ 1% les personnes atteintes de la gastrite atrophique seront souffrent d'adénocarcinome gastrique (tumeur maligne), et aussi très petit groupe évolueront maltoma "qui est un lymphome type de cancer, qui est, qui touche une partie du système immunitaire, la lymphe.

De toute évidence, ces faits motiver les patients souffrant de gastrite prévenir la progression de la maladie et sur le traitement qui combine les médicaments et les changements de comportement. La thérapie est un succès parce qu'il a réalisé l'élimination du micro-organisme lorsque indications médicales à la lettre sont suivies.

Connaître l'ennemi

La preuve scientifique indique que Helicobacter pylori est pas les bactéries envahisseurs simples, mais peut durer des années dans notre corps. "Survivre Sous la couche de mucus de surface recouvrant la muqueuse et causant des dégâts à travers la production de diverses substances toxiques," dit Rodriguez Venegas Magallan et Sandoval.

En particulier, ce micro-organisme produit une certaine enzyme appelée uréase, qui est attribué aux caractéristiques suivantes:

  • Lors du contact avec de l'urée (composé final restant de la dégradation des protéines obtenues à partir de la viande, de la volaille et des oeufs) se traduit par la production d'ammoniac, qui neutralise l'acide gastrique. Donc, contrairement à d'autres bactéries, Helicobacter pylori est capable de créer les bonnes conditions pour l'adhésion, à pH neutre, sous la couche de mucus.
  • Il aide l'organisme à fournir les nutriments nécessaires à la survie.

En plus de l'uréase, le germe en cause produit des substances autres (cytokines, adhésines et CagA VacA ou des protéines, selon le sous-type auquel il appartient) qui, en combinaison sont capables de détruire les cellules de la muqueuse gastrique. Dans le même temps, les parois de l'estomac deviennent moins résistantes aux sucs digestifs, conduisant à une inflammation, une blessure et la propension à former des cellules potentiellement cancérigènes.

L'expérience montre que Helicobacter pylorise propage principalement par voie orale, avec une plus grande incidence sur la sphère domestique. D'autre part, ils indiquent Rodriguez et Venegas est connu que la fréquence de l'infection dans les pays industrialisés varie de 30 à 50%, alors que dans les pays en voie de développement est comprise entre 50 et 90%.

Il est important d'ajouter que cette bactérie est généralement contractée durant l'enfance, et de café, de fumer, de boire, de manger des aliments épicés et l'excès irritant, le manque de repas fixes subit également le stress sévère sont des facteurs qui renforcent son attaque sur la paroi de l'estomac.

La voie à suivre

Beaucoup de porteurs de Helicobacter pylori pas de symptômes, soit parce que l'infection est à un stade précoce, en mouvement en silence ou ne parvient pas à évoluer.

Cependant, lorsque l'inflammation de la muqueuse (gastrite) ou des lésions (ulcères) est atteint, il peut être ressentie:

  • Douleur dans la région abdominale.
  • Indigestion.
  • Gonflement ou sensation de satiété.
  • Faim pendant 1-3 heures après avoir mangé.
  • Nausées et vomissements.

Dans les cas avancés même vu l'anémie pernicieuse (manque de globules rouges, causée parce que la vitamine B12, essentielle pour la formation de ces cellules, ne peut pas être absorbée), difficulté à avaler, perte de poids et même saignement gastro-intestinal.

Le diagnostic est fourni par le médecin ou gastro-entérologue de famille le, qui étudiera les symptômes et les antécédents du patient, plus vous pouvez demander des tests de sang ou d'haleine et les tests de selles (selles) ou endoscopie haute (d'observation de l'œsophage , l'estomac et l'intestin grêle supérieur ou de la sonde du duodénum qui a minuscule caméra).

Traitement varie dans chaque cas, mais il est clair qu'il a été dirigé vers l'éradication complète de bactéries lorsque cela est possible. "Les différents schémas thérapeutiques ont un taux d'au moins 80% de guérison, comme il sied à ces approches qui visent à éliminer les micro-organismes, ainsi que de ne pas avoir les effets secondaires de préoccupation et doivent faire face à la moindre possibilité de la résistance bactérienne" , souligner Sandoval et Rodriguez Magallan Venegas.

Il est intéressant de noter que les patients atteints de la bactérie Helicobacter pylori et ont également un ulcère ou de gastrite chronique sont ceux qui profitent le plus de la thérapie, tandis que ceux qui ont seulement des brûlures d'estomac ou de reflux ont des résultats incertains.

Par conséquent, dans ces derniers cas, l'approche traite le patient de changer les habitudes qui affectent votre estomac, vous devez donc apprendre à gérer le stress et la consommation d'aliments à des heures fixes, au moins trois fois par jour. Il permettra également d'éviter la consommation de produits qui irritent la muqueuse gastrique (graisses, condiments, boissons gazeuses, l'alcool, le tabac à priser) et, surtout, donner la préférence aux fruits, les légumes, les grains entiers et la viande maigre (maigre), mais aussi qu'elle demandera la consommation log 2 litres (8 tasses) d'eau.

Un autre point important est de rester sous surveillance médicale régulière afin d'éviter l'auto-prescription, ainsi que seulement pallier leurs symptômes et de réaliser un faux remède, peut cacher une possible aggravation de l'état, ce qui retarde le diagnostic et les soins.

En ce qui concerne les patients pour lesquels il est possible d'exterminer la maladie à l'organisme, les mesures ci-dessus et le protocole de traitement consiste en l'administration simultanée de deux antibiotiques différents (médicaments qui tuent les bactéries) et un médicament pour réguler la production sera utilisée l'acide dans le suc gastrique, qui appartient à un groupe appelé inhibiteur de la pompe à protons (IPP), tels que l'oméprazole, le lansoprazole ou le pantoprazole, pendant environ deux semaines. «Avec ce l'organisme est éradiquée jusqu'à 95% des cas», disent les médecins de l'hôpital Juarez en Espagne.

Dans ces individus dans lequel il n'y a pas de réponse positive, il aura recours à régime thérapeutique deuxième ligne, ce qui est généralement constitué de deux antibiotiques différents auxquels bismuth colloïdal ont été initialement utilisées, un IPP et, bien que dans certains patients pourraient être distribué dernier .

Enfin, quand la réponse est toujours études négatives ont été réalisées pour déterminer la sensibilité ou la résistance du germe aux antibiotiques (de sensibilité) et de considérer la lutte contre le micro-organisme avec une troisième option, qui implique l'utilisation simultanée de trois antibiotiques un inhibiteur de la pompe à protons, et le bismuth colloïdal.

Notons que l'adhésion à un avis médical est indispensable pour la réussite du traitement, car Helicobacter pylori est une bactérie qui adapte aux antibiotiques plus facilement, de sorte que même interrompu par 1 ou 2 fois l'administration de ces médicaments peuvent permettre de développer une résistance.

Fin heureuse

Une fois qu'il a conclu le traitement peut être déterminé si le patient a été guéri de l'infection; Ceci est fait pour à nouveau dans les alcootests et des tests de selles. Les bonnes nouvelles sont qu'une fois que les bactéries ont été éliminées de l'organisme, la possibilité d'infection est encore très faible.

Quoi qu'il en soit, il est important de se rappeler qu'un environnement propre et exempt de germes réduit le risque de Helicobacter pylori, et sont en route de nouvelles formes de prévention. "Nous ne disposons pas encore le vaccin est sûr et efficace contre les bactéries responsables de l'infection ou de la voie optimale d'administration. Cependant, bien que des études dans ce domaine sont à l'étude, les résultats que nous avons sont prometteurs », concluent-ils Venegas et Rodriguez Sandoval Magallan.

85

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha